SDG Impact Accelerator 2021 pour les entrepreneurs d’impact (subvention sans équité de 15000 USD)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Date limite de candidature: 22 janvier 2021.

Accélérateur d’impact SDG (SDGia), un accélérateur mondial lancé par le ministère turc des Affaires étrangères et le PNUD en 2018, a ouvert son deuxième appel mondial aux entrepreneurs d’impact pour trouver des solutions innovantes aux défis de développement complexes liés aux ODD. Au cours du deuxième programme SDGia, les startups travailleront sur des produits et services dans le domaine de l’inclusion financière au Bangladesh et de l’agriculture numérique en Ouganda.

SDGia a introduit une nouvelle approche de l’accélération des startups grâce à son pouvoir de rassemblement pour les parties prenantes privées et publiques, avec un accent particulier sur l’autonomisation des entrepreneurs innovants qui ont un impact à grande échelle pour les groupes à faible revenu, au bas de la pyramide.

L’année dernière, dans son premier programme, SDGia s’est concentré sur deux des problèmes les plus urgents auxquels sont confrontées les populations déplacées, à savoir le manque d’assainissement et l’identification personnelle. Le premier appel mondial a attiré des candidatures de 35 pays, et au cours du programme, de nouvelles solutions ont été trouvées dans le domaine de deux grands défis, à savoir les «toilettes portables sans égouts» et les «solutions d’identification numérique». 8 startups sont sorties du programme pour mettre en œuvre leurs projets qui sont actuellement à leur stade final.

Sur la base des réussites de ses anciens élèves et des leçons tirées du premier programme, SDGia a décidé de lancer son deuxième programme au Bangladesh et en Ouganda, où des écosystèmes de startups dynamiques existent déjà. Le gouvernement turc a fourni le financement de base pour la mise en œuvre du deuxième programme d’accélération de l’ODD qui a débuté en juin 2020, conformément à son soutien de longue date aux pays les moins avancés (PMA).

Le deuxième programme SDGia dans les deux pays est dirigé par le ministère turc des Affaires étrangères, le PNUD Turquie et la Banque de technologie des Nations Unies pour les PMA avec le soutien des institutions gouvernementales et des bureaux de pays du PNUD en Ouganda et au Bangladesh.

L’appel à l’agriculture numérique aborde le défi de l’agriculture numérique en Ouganda en se concentrant sur le «monde sans faim», qui nécessite des systèmes alimentaires plus productifs, efficaces, durables, inclusifs, transparents et résilients. L’objectif général de cet appel est «Industrie, innovation et infrastructure», qui vise à construire des infrastructures résilientes, à promouvoir une industrialisation durable et à encourager l’innovation dans l’agriculture. Avec cet aspect, le programme vise une transformation urgente des systèmes agro-alimentaires actuels avec des solutions innovantes après la pandémie COVID-19.

L’appel à l’inclusion financière vise le défi de l’inclusion financière au Bangladesh. L’inclusion financière est un catalyseur essentiel sur de nombreux aspects tels que l’éradication de la pauvreté, l’élimination de la faim, la réalisation de la sécurité alimentaire et la promotion d’une agriculture durable, menant au profit de la santé et du bien-être. Il met également en valeur des sujets tels que la réalisation de l’égalité des sexes et l’autonomisation économique des femmes; promouvoir la croissance économique et l’emploi; soutenir l’industrie, l’innovation et l’infrastructure. Par conséquent, la transformation urgente du système financier actuel avec des solutions innovantes après la pandémie est le but ultime du programme.

Les appels SDGia sur l’agriculture numérique et l’inclusion financière sont désormais ouverts aux équipes du monde entier.

C’est une opportunité pour les startups qui souhaitent faire partie d’un réseau mondial qui continue de les soutenir dans leur travail vers la mise en œuvre des ODD. En plus des mentorats du PNUD, de la Banque de technologie des Nations Unies, d’institutions gouvernementales, d’experts financiers et technologiques et d’investisseurs mondiaux, les équipes seront en mesure de créer et d’augmenter leur impact dans le monde.

Au cours du programme d’accélération, les équipes recevront une subvention sans équité d’un maximum de 15 000 $ et dans le cas où leur produit ou service est sélectionné pour une mise en œuvre au Bangladesh ou en Ouganda, les équipes peuvent également recevoir un investissement d’impact à la fin du programme.

La date limite de candidature pour les deux appels est le 22 janvier 2021.

Pour plus d’informations:

Visitez la page Web officielle de SDG Impact Accelerator

Leave a Replay

Sign up for our Newsletter

Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit

Ne manquez jamais une opportunité

Recevez de nouvelles opportunités directement dans votre boîte de réception.