Envoyé jeunesse du président de la Commission de l’Union africaine (AUCYE) – Devenir 2e Envoyé jeunesse de l’UA (salaire forfaitaire annuel de 96 921,34 $US).

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Date limite d’inscription: 8 octobre 2021

Rapports à: Cabinet du Président
Direction/Département : Femmes, genre et jeunesse – JMJ
Division: Division de la jeunesse
Nombre de subordonnés directs : 0
Nombre de rapports indirects: 0
Catégorie de poste : P3
Type de contrat : Durée déterminée
Emplacement: Addis-Abeba, Éthiopie

But du travail

L’envoyé de la jeunesse travaillera sous la direction du président de la CUA, par l’intermédiaire du Cabinet, en étroite collaboration avec la Direction des femmes, du genre et de la jeunesse (WGYD).
L’Envoyé de la jeunesse travaillera en étroite collaboration avec la Direction des femmes, du genre et de la jeunesse (WGYD) pour
• Défendre les politiques de jeunesse de l’UA,
• Promouvoir des politiques et des partenariats pour l’engagement des jeunes, et
• Mobiliser les engagements politiques sur les questions de jeunesse.

Fonctions principales

• Plaider pour le développement et la mise en œuvre des cadres, politiques, stratégies et programmes de développement et d’engagement des jeunes de l’UA
• Défendre et promouvoir les meilleures pratiques en matière de développement et d’engagement des jeunes
• Consulter et mobiliser les réseaux de jeunes, pour dialoguer et s’engager dans le développement et la mise en œuvre des cadres de la jeunesse de l’UA
• Travailler en étroite collaboration avec la Direction des femmes, du genre et de la jeunesse pour assurer l’alignement du contenu et des priorités pour le développement des jeunes et l’engagement du bureau de l’Envoyé de la jeunesse
• Représenter les voix de la jeunesse africaine dans les processus politiques de l’UA
• Entreprendre des tâches supplémentaires à la demande du président de la CUA


Responsabilités spécifiques

L’Envoyé pour la jeunesse du Président de l’UA sera responsable des fonctions suivantes, entre autres :
• Défendre les politiques et les priorités de l’UA en matière de jeunesse telles qu’énoncées dans la Charte africaine de la jeunesse, le Plan d’action africain pour l’autonomisation des jeunes (APAYE) guidé par l’Agenda 2063
• Travailler avec des partenaires clés – y compris les gouvernements, les établissements universitaires, les médias et la société civile, les institutions financières et les secteurs privé et non gouvernemental
• Faciliter les partenariats multipartites dans la mise en œuvre de la Charte africaine de la jeunesse, de l’APAYE et d’autres politiques de l’UA ayant une incidence sur la jeunesse.
• Promouvoir un partenariat régional, continental et mondial pour soutenir l’engagement des jeunes et amener les jeunes dans les dialogues politiques et les processus de prise de décision de la CUA
• Promouvoir l’engagement systématique et significatif des jeunes Africains, y compris ceux des communautés marginalisées, dans les zones touchées par les conflits et les urgences humanitaires.
• Intégrer et promouvoir l’engagement des jeunes par d’autres moyens créatifs et non traditionnels, y compris l’utilisation des médias sociaux.
• Jouer un rôle clé dans l’organisation d’événements spéciaux pour les jeunes comprenant entre autres ; la Journée africaine de la jeunesse, la Journée internationale de la jeunesse et les dialogues intergénérationnels, en mobilisant les voix des jeunes dans la planification, la mise en œuvre et l’évaluation de ces événements, plateformes et cadres ; et accroître la sensibilisation et l’attention régionales, continentales et mondiales aux problèmes des jeunes.
• Promouvoir le leadership des jeunes aux niveaux des États membres et du continent, notamment par le plaidoyer pour une meilleure participation des jeunes au travail de la CUA, en mettant particulièrement l’accent sur les jeunes les plus marginalisés et les plus vulnérables.
• Plaider pour des investissements et des ressources accrus pour le développement et les politiques de la jeunesse.
• Travailler avec les départements de la CUA concernés pour défendre et élargir l’espace pour les jeunes dans le travail de la CUA, y compris le programme de parité sur la réalisation des quotas de 35% pour les jeunes à la CUA.
• Travailler avec le département de l’UA concerné pour mobiliser des ressources, conformément aux règles et règlements financiers de l’UA pour les programmes, liés à son travail.
• Préparer un plan de travail périodique dûment examiné et approuvé par le CCP en collaboration avec WGDY
• Travailler en étroite collaboration avec le Cabinet du Président sur toutes les questions liées au domaine d’intervention, telles qu’assignées par les autorités respectives.

Exigences académiques et expérience pertinente

• Les candidats doivent avoir une maîtrise en études du développement ou tout domaine connexe avec une expérience de travail progressive minimale de 3 ans dans les politiques publiques, l’engagement public, le développement de la jeunesse, la gestion de projet ou des domaines connexes ;
• Expérience de travail sur les questions de développement des jeunes
• La maîtrise de l’une des langues de travail de l’UA, la maîtrise d’une autre langue de l’UA est un atout supplémentaire.

Ou
• Baccalauréat en études du développement ou dans tout domaine connexe avec une expérience de travail progressive minimale de 5 ans en politique publique, engagement public, développement de la jeunesse, gestion de projet ou domaines connexes ;

Compétences requises

• Excellentes compétences interpersonnelles
• Solides compétences en planification et en organisation
• Créativité et volonté d’innover
• Capacité à négocier diplomatiquement
• Capacité de déléguer la responsabilité, l’imputabilité et le pouvoir décisionnel appropriés en ce qui concerne la gestion du rendement et le perfectionnement professionnel

Compétences en leadership

Perspective stratégique..Développer les autres…Gestion du changement…Gestion des risques…

Les compétences de base

Établir des relations… Favoriser la culture de la responsabilisation… Orientation de l’apprentissage… Communiquer avec influence…

Compétences fonctionnelles

Réflexion conceptuelle… Partage des connaissances professionnelles… Recherche de résultats… Orientation vers l’amélioration continue…

DURÉE DU MANDAT :

L’engagement se fera en CDD d’une durée d’un (1) an, dont les trois (3) premiers mois seront considérés comme période probatoire. Par la suite, le contrat peut être renouvelé pour une période similaire sous réserve de la disponibilité du financement, des performances satisfaisantes et des livrables convenus.

INTÉGRATION DU GENRE :

La Commission de l’UA est un employeur garantissant l’égalité des chances et les femmes qualifiées sont fortement encouragées à postuler.

RÉMUNÉRATION:

Le salaire attaché au poste est un montant forfaitaire annuel de 96 921,34 $ US (Étape 5 du P3), y compris toutes les indemnités pour le personnel recruté sur le plan international, et de 78 461,08 $ US, y compris toutes les indemnités pour le personnel recruté localement de la Commission de l’Union africaine.

Les candidatures doivent être déposées au plus tard le 8 octobre 2021.

Identifiant de la demande: 723

Pour plus d’informations:

Visitez la page Web officielle de l’envoyé jeunesse du président de la Commission de l’Union africaine

Leave a Replay

Sign up for our Newsletter

Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit

Ne manquez jamais une opportunité

Recevez de nouvelles opportunités directement dans votre boîte de réception.